[Portrait] Benoit « P’tit Ben » Naulin, « Waterman » Charentais

Royan Glisse: Salut Ben, peux tu te présenter :

Benoit Naulin: Je m’appelle Benoit Naulin, dit « ptit ben » j’ai 21 ans, j’habite Royan, je suis moniteur de surf (BP) au SurfClub de Royan, depuis 1 an en contrat avenir. Je suis régular et je touche à tous les sports de glisse.

Portait de Benoit "Ptit Ben" Naulin © X.Renaudin
Portait de Benoit « Ptit Ben » Naulin
© X.Renaudin

RG: Depuis combien d’années tu surfes ?

BN: J’ai commencé à 8 ans sur la plage de Pontaillac comme Charly (Quivront NDLR), donc quasiment 15 ans maintenant ! Puis j’ai enchainé sur la compétition avec les « festisurf » dès 9 ans en touchant un peu à tout comme discipline !

RG: Tu nous parles de Charly, tiens justement, vous avez grandi et évolué ensemble depuis tout petit, as tu 2/3 anecdotes à nous raconter sur lui ?
BN: (Rires) Avec Charly on se connaît en effet depuis qu’on est tout petit, j’adore sa glisse, il a bien évolué, pour moi il fait parti des meilleurs surfeurs Français avec un sacré répertoire de manœuvre bref, il fracasse !
J’ai le souvenir d’une bonne pelle en Skate, il est rentré chez lui il s’était bien fait mal et n’a pas voulu le dire à sa mère. Une autre fois aussi, il avait 12 ans et c’était sa première fois sur « le spot » (un Spot de Reef dans le pays Royannais assez dangereux qui marche 2 h à peine sur le montant avec une vague bien creuse), il s’est aussi pris une bonne boite, et la vague suivante lui cassait dessus, il a enlevé son leash, car le courant et la mousse le poussait directement sur le reef et la planche se mangeait les rochers ! C’était sa première session sur ce spot …

Surf en Duo avec Charly Quivront lors d'une belle session à la Côte Sauvage © X.Renaudin  (archives 2013)
Surf en Duo avec Charly Quivront lors d’une belle session à la Côte Sauvage
© X.Renaudin – archives 2013

RG: Ben, tu fracasses en snow, tu as de gros appuis en surf, tu fais du bodyboard, du paddle, du longboard, du wake, un peu de Skate et tu as repris la compet’. Tu es un véritable Waterman, qu’est ce qui te motive, que te procure la glisse, que recherches tu comme sensation ? 

BN: La glisse pour moi c’est la liberté, je m’évade totalement !
Je pose mon cerveau et je peux surfer pendant plus de 4h en continu !
ça m’enlève les tracas du quotidien !
J’aime les challenges, repousser tout le temps les limites, la glisse c’est le plaisir, c’est l’adrénaline, d’aller shooter du gros, et de relever tout le temps des défis.

Ptit Ben "On Fire" dans un barrel à la Côte © X.Renaudin
Ptit Ben « On Fire » dans un barrel à la Côte
© X.Renaudin

RG: Tu as arrêté la Compet’ il y a quelques années et là, on te voit revenir en compétition, et pas n’importe laquelle, l’étape de coupe de France de Longboard à la Maison (Royan/La Tremblade du 24 et 25 avril dernier) et tu finis en ¼ de final a quelques centièmes de la ½ finale, raconte nous un peu, qu’est ce qu’il s’est passé, tes ambitions ?
BN: En effet j’ai arrêté la compétition pendant plus de 4 ans, ça me prenait la tête, j’aimais pas l’ambiance sur les compet’ « surf » (shortboard), puis j’ai eu quelques soucis au niveau des genoux.
On a eu la chance d’avoir la 1ere étape du circuit Longboard à la maison, je me suis décidé à m’inscrire histoire de voir ce que ça donnait !
Je préfère l’ambiance en longboard , c’est plus cool, c’est sympa, et puis j’ai moins de pression car ce n’est pas ma glisse et ma discipline de prédilection, donc j’y suis allé à la cool !
En quart de finale j’étais 2 une bonne partie de la série derrière Martin Coret et devant Emilien Fleury (qui terminent 2 et 3 respectivement de la 1ere étape de coupe), puis j’ai relaché la pression sur les dernières minutes de la série, j’ai pas bloqué Emilien qui part dans les 15 dernières secondes … Il lui fallait un 7 et quelques pour passer, il a pris une vague assez longue et a scoré un 8 !
Quelques regrets, certes, mais j’avais pas vraiment la planche qui me fallait, mais assez content quand même du résultat, j’essayerai de faire mieux la prochaine fois !
A suivre …
(NDLR : Benoit finira 7eme au classement génral au même niveau que le Breton Ben Carpentier)

Benoit Naulin, Floater lors de la 1ère étape de Coupe de France de Longboard à Royan en mars 2015 © X.Renaudin
Benoit Naulin, Floater lors de la 1ère étape de Coupe de France de Longboard à Royan en mars 2015
© X.Renaudin

RG: Ben tu as passé ton BPJEPS l’année dernière, tu travailles dans le club de Royan, pourquoi avoir passé ce diplôme, à quoi te destines tu ?
BN: Tout simplement pour mêler mon travail et ma passion !
Et puis franchement, c’est plus cool que les autres jobs (rire)
Plus sérieusement, j’ai eu cette opportunité et j’ai foncé.
Par la suite j’aimerais pouvoir passer le diplôme d’entraineur, car j’aime bosser avec les kid’s, si je peux leur apporter ce que j’ai trouvé dans ma jeunesse, pour les faire avancer, les faire progresser et toujours les motiver !

RG: Un dernier mot Ben : Kelly ou John John ?
BN: John John ultra polyvalent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *